Addiction à une substance : critères DSM-5

 

Télécharger la version imprimable : critères d’addiction du DSM-5

ou

Compléter la version en ligne avec calcul automatique du score ci-dessous :

Les questions suivantes reprennent les critères d’addiction à une substance selon le DSM-5 (alcool, tabac, cannabis, opiacés, cocaine …). Ces questions se rapportent à l’utilisation d’une seule et même substance sur une période de 12 mois. Un score de gravité peut-être calculé en fonction du nombre de symptômes présents.
Merci de répondre à toutes les questions, avant de cliquer sur le bouton « résultats ».

L'addiction à une substance est un mode d'utilisation inadapté d'une substance conduisant à une altération du fonctionnement ou à une souffrance, cliniquement significative, caractérisé par la présence de deux (ou plus) des manifestations suivantes, à un moment quelconque d'une période continue de douze mois :

1 - La substance est souvent prise en quantité plus importante ou pendant une période plus prolongée que prévu

Non
Oui


2 - Il existe un désir persistant ou des efforts infructueux, pour diminuer ou contrôler l'utilisation de cette substance

Non
Oui


3 - Beaucoup de temps est passé à des activités nécessaires pour obtenir la substance, utiliser la substance ou récupérer de ses effets

Non
Oui


4 - Il existe un craving ou une envie intense de consommer la substance

Non
Oui


5 - L'utilisation répétée de la substance conduit à l'incapacité de remplir des obligations majeures, au travail, à l'école ou à la maison

Non
Oui


6 - Il existe une utilisation de la substance malgré des problèmes interpersonnels ou sociaux, persistants ou récurrents, causés ou exacerbés par les effets de la substance

Non
Oui


7 - Des activités sociales, occupationnelles ou récréatives importantes sont abandonnées ou réduites à cause de l'utilisation de la substance

Non
Oui


8 - Il existe une utilisation répétée de la substance dans des situations ou cela peut être physiquement dangereux

Non
Oui


9 - L'utilisation de la substance est poursuivie bien que la personne sache avoir un problème psychologique ou physique persistant ou récurrent susceptible d'avoir été causé ou exacerbé par cette substance

Non
Oui


10 - Il existe une tolérance, définie par l'un des symptômes suivants :
- besoin de quantités notablement plus fortes de la substance pour obtenir une intoxication ou l'effet désiré
- effet notablement diminué en cas d'utilisation continue d'une même quantité de la substance

Non
Oui


11 - Il existe un sevrage, caractérisé par l'une ou l'autre des manifestations suivantes :
- syndrome de sevrage caractérisé à la substance
- la substance (ou une substance proche) est prise pour soulager ou éviter les symptômes de sevrage.

Non
Oui


Référence : American Psychiatric Association. (2013). Diagnostic and statistical manual of mental disorders (5th ed.)


PARTAGER CETTE PAGE